Les rebelles syriens méfiants à l'égard de l'accord de trêve

le
0
    BEYROUTH, 11 septembre (Reuters) - Les factions rebelles 
syriennes vont publier un communiqué saluant l'accord de 
cessation des hostilités et l'acheminement d'aide humanitaire en 
Syrie tout en émettant des réserves sur les possibles violations 
commises par le régime de Damas, a annoncé un responsable de 
l'opposition dimanche. 
    Des combats violents se poursuivaient dans plusieurs 
endroits de Syrie au lendemain de l'accord conclu par la Russie 
et les Etats-Unis et à la veille de l'arrêt prévu des combats 
lundi. 
    "Les factions accueillent favorablement une trêve et la 
fourniture d'aide mais ont des réserves sur certains points, 
notamment les sanctions si le régime ne s'y conforme pas", a 
déclaré Zakaria Malahifdji du groupe Fastakim basé à Alep. 
    Selon lui, les rebelles n'ont pas été traités de manière 
équitable dans cet accord pour lequel ils n'ont pas été 
consultés. "Une grande partie de l'accord sert le régime, ne 
fait pas pression sur lui et ne sert pas le peuple syrien", 
a-t-il estimé. 
    Cette cessation des hostilités ne concernera pas les 
combattants du groupe Etat islamique (EI) et de l'organisation 
Djabhat Fateh al Cham, ancien Front al Nosra qui a rompu son 
alliance avec Al Qaïda. 
    Des frappes aériennes ont été signalées à Alep et Idlib 
dimanche après la mort de plusieurs dizaines de personnes dans 
des bombardements samedi. 
     
     
 
 (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant