Les rebelles syriens demandent le report de la réunion d'Astana

le
0
    BEYROUTH, 11 mars (Reuters) - Plusieurs groupes rebelles 
syriens ont demandé samedi le report des discussions de paix 
sous l'égide de la Russie prévues la semaine prochaine à Astana 
au Kazakhstan afin d'avoir le temps d'évaluer les conditions de 
l'actuel cessez-le-feu. 
    Dans un communiqué, les rebelles indiquent avoir reçu une 
invitation pour un troisième tour de table dans la capitale 
kazakhe mais estiment que cette réunion doit être reportée après 
la fin de la trêve actuelle. 
    Les insurgés entendent vérifier que le gouvernement syrien 
et ses alliés respectent le nouvel arrêt des combats proposé du 
7 au 20 mars. Les discussions à Astana doivent avoir lieu les 14 
et 15 mars. 
    "La poursuite des réunions est subordonnée à une évaluation 
des résultats du cessez-le-feu et à son respect", indiquent les 
rebelles syriens. 
    Les insurgés affirment que les forces progouvernementales et 
les milices soutenues par l'Iran continuent de bombarder les 
zones tenues par l'opposition à Damas, Homs, Deraa et Idlib et 
se préparent à une offensive contre certains faubourgs de la 
capitale syrienne. 
    Cela se passe "au vu et au su des garants russes", ajoute le 
communiqué précisant que des avions de l'armée russe bombardent 
également des zones civiles. 
    La trêve du 7 au 20 mars a été décrétée par le ministère 
russe de la Défense et s'applique spécifiquement à la région de 
la Ghouta orientale près de Damas, zone rebelle qui demeure la 
cible d'attaques. 
    La trêve ne concerne pas les groupes djihadistes comme 
l'Etat islamique et l'ancien Front al Nosra, représentation d'Al 
Qaïda en Syrie. 
     
     
 
 (Tom Perry; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant