Les rebelles soutenus par la coalition américaine à 20 km de Rakka

le , mis à jour à 20:45
0
 (Précisions §7-10) 
    BEYROUTH, 26 décembre (Reuters) - L'alliance de combattants 
kurdes et arabes soutenue par la coalition aérienne américaine a 
annoncé samedi s'être emparée d'un barrage stratégique sur 
l'Euphrate, à seulement 22 km de Rakka, bastion du groupe Etat 
islamique (EI) en Syrie. 
    Le colonel Talal Selo, porte-parole des Forces démocratiques 
syriennes (FDS), a indiqué que la progression éclair de milliers 
de combattants de l'alliance dans la nuit de vendredi à samedi 
avait permis à ces derniers de se rendre maîtres du barrage 
situé près de la ville de Medinet al Thawrah. 
    La prise du barrage coupe la principale route entre Rakka et 
la région d'Alep, où les djihadistes de l'EI combattent d'autres 
groupes rebelles et les forces gouvernementales syriennes. 
    Depuis la constitution des FDS en octobre, ses combattants 
ont lancé plusieurs offensives contre l'EI visant dans un 
premier temps à isoler Rakka puis à reprendre la ville. 
    Selon le colonel Selo, les bombardements de la coalition 
américaine ont permis la progression rapide des troupes depuis 
le début l'offensive en cours il y a quatre jours. 
    "Les avions de la coalition ont participé aux campagnes 
militaires précédentes ainsi qu'à celle-ci et aux prochaines. 
Nous avons établi un partenariat stratégique: ils fournissent la 
couverture aérienne et nous les troupes au sol", a-t-il dit à 
Reuters. 
    L'officier a assuré que les djihadistes avaient subi de 
lourdes pertes.  
    Les FDS, qui comprennent les milices kurdes YPG, divers 
groupes rebelles arabes dont le Djaïch al Thuwwar (Armée des 
rebelles) la milice tribale Djaïch al Sanadide, et un groupe 
armé chrétien assyrien, ont pris une bande de territoire qui 
s'étend sur une vingtaine de kilomètres, avec de nombreux 
villages, a déclaré Talal Selo. 
    "Nous ne pensons plus, comme avant, qu'il est impossible de 
vaincre Daech", a-t-il dit.  
    L'armée américaine estime que les FDS, appuyées par les 
frappes aériennes de la coalition, ont conquis un millier de km2 
au cours des six dernières semaines.  
 
 (Suleiman Al-Khalidi; Tangi Salaün et Jean-Stéphane Brosse pour 
le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant