Les rebelles se rapprochent du fief de la tribu Kadhafi

le
0
En Libye, les troupes qui ont pris le contrôle du pays sont à quelque 50 kilomètres de Syrte.

L'offensive vers Syrte, le fief de Kadhafi, a marqué lundi une pause. Lancée la veille, dimanche, par les troupes de l'ouest de Misrata placées sous le commandement d'Ibrahim Halbous, elle avait conduit ces dernières à quelque 50 km de cette ville portuaire. Des tirs nourris de roquettes Grad auraient convaincu les rebelles de stopper la sécurisation des abords de Syrte.

Depuis l'expiration, samedi, du dernier ultimatum lancé aux villes de Beni Oulid et Syrte, les troupes de Misrata, les plus puissantes de l'alliance anti-Kadhafi, ont décidé de jeter leur dévolu sur la ville de naissance du dictateur. «Notre mission, c'est Syrte », nous confirme Nor Adien Elmaiel, chef de «l'operation room» de Misrata. Les Misrati ont un vieux contentieux avec la tribu des Warfala qui règne sur Beni Oulid. Ce sont des Warfalas qui ont assassiné le Misrati Ramadan Swali, qui était venu convaincre les habitants de Beni Oulid de le rejoindre dans son combat héroïque contre le g

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant