Les rebelles se battent, Saadi Kadhafi au Niger

le
0
VIDÉO - Dimanche, douze personnes ont été tuées. Le même jour, le président du CNT est venu rendre sa première visite dans la capitale libyenne depuis le début de l'insurrection. Un des fils de Kadhafi est arrivé au Niger. Le point sur la situation.
Des affrontements sur fond de rivalités anciennes

De nouvelles fissures se font jour au sein des forces réunies contre le colonel Mouammar Kadhafi. Sur fond de rivalités anciennes, des affrontements ont eu lieu entre combattants anti-Kadhafi rivaux de deux villes du sud-ouest de la Libye, ont indiqué dimanche deux responsables locaux. Douze personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées. Les uns venaient de Gharyane et Kikla, les autres d'Al-Assabaa, ont indiqué des responsables locaux.

«Un symbole énorme» Un accueil triomphal lui a été réservé. Moustapha Abdeljalil, le président du Conseil national de transition (CNT), est arrivé samedi à Tripoli, sur la base militaire de Metiga, où des centaines de personnes ont tenté de l'approcher. Un cordon de sécurité a dû être installé pour le protéger. C'est la première fois depuis le début du soulèvement contre Mouammar Kadhafi qu'il s'y rend, le CNT siégeant pour l'instant à Benghazi, dans l'est de la Lib

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant