Les rebelles pro-turcs progressent dans le nord de la Syrie

le
0
    ISTANBUL, 25 octobre (Reuters) - Les rebelles syriens 
soutenus par la Turquie ont progressé sur trois fronts dans le 
nord de la Syrie au cours des dernières 24 heures, a annoncé 
mardi l'armée turque. 
    Les avions et les lance-roquettes multiples de l'armée 
turque, qui a lancé il y a deux mois l'opération "Bouclier de 
l'Euphrate" destinée à créer une "zone de sécurité" le long de 
sa frontière, ont pilonné depuis lundi 72 positions du groupe 
Etat islamique (EI) et 16 de la milice kurde YPG, précise-t-elle 
dans un communiqué. 
    Les bombardements turcs ont permis aux rebelles de l'Armée 
syrienne libre (ASL) de prendre presque totalement le contrôle 
des secteurs de Touwaïs, Al Gharz et Tlatinah, au sud de la 
ville d'Akhtarine. 
    Akhtarine est située entre Dabiq, récemment reprise à l'EI, 
et Al Bab, le dernier bastion des djihadistes dans cette région 
du nord de la Syrie. 
    Selon l'armée turque, cinq rebelles ont été tués et 28 
blessés au cours des derniers combats qui semblent marquer leur 
première avancée notable depuis plusieurs jours. 
    Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que 
les rebelles soutenus par Ankara n'avaient "pas d'autre choix" 
que de reprendre Al Bab à l'EI. L'ASL n'est plus qu'à une 
quinzaine de kilomètres de la ville, elle-même située à moins de 
40 km des quartiers d'Alep-Est assiégés par les forces du régime 
de Bachar al Assad. 
    L'armée de Damas a dénoncé la semaine dernière la présence 
croissante de soldats turcs sur le sol syrien, disant voir dans 
celle-ci une "escalade dangereuse et une violation flagrante de 
la souveraineté de la Syrie". 
    Des avions de la coalition sous commandement américain ont 
par ailleurs mené quatre frappes contre des positions et des 
véhicules de l'EI au cours des dernières 24 heures, tuant quatre 
djihadistes, ajoute le communiqué de l'armée turque. 
 
 (Daren Butler; Tangi Salaün pour le service français) 
 )
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant