Les rebelles philippins annulent la trêve, poursuivent les pourparlers

le
0
    MANILLE, 1er février (Reuters) - Les rebelles maoïstes 
philippins ont annoncé mercredi la fin du cessez-le-feu 
unilatéral qu'ils avaient proclamé l'été dernier mais ajoutent 
qu'ils restent engagés dans les discussions de paix avec le 
gouvernement du président Rodrigo Duterte. 
    "L'expérience nous a démontré qu'il est possible de négocier 
tout en continuant la lutte armée jusqu'à parvenir à des accords 
de fond traitant les racines du conflit armé et à poser les 
bases d'une paix juste et durable", explique la Nouvelle armée 
populaire dans un communiqué. 
    Le groupe armé, qui précise que le cessez-le-feu annoncé en 
août expirera le 10 février prochain, impute sa décision au 
gouvernement, qu'il accuse de ne pas s'être conformé à son 
"obligation" d'amnistier et de libérer tous les prisonniers 
politiques. 
    Les rebelles reprochent aussi aux autorités d'avoir 
"insidieusement" mis à profit la trêve pour étendre son contrôle 
sur leur territoire. 
    "La route menant à la paix n'est pas facile à parcourir", a 
commenté Jesus Dureza, conseiller présidentiel chargé du 
processus de paix, qui s'est dit "consterné" par l'annonce des 
rebelles. Mais il a ajouté qu'il recommanderait à Duterte de 
maintenir le cessez-le-feu proclamé de son côté par le 
gouvernement. 
    Dans un communiqué, le ministre de la Défense, Delfin 
Lorenzana, confirme que l'armée continuera de respecter son 
propre cessez-le-feu et qu'elle ne mènera pas d'opérations 
contre les rebelles. 
    Il ajoute cependant que les soldats se défendront s'ils sont 
attaqués. 
    Le conflit entre la guérilla maoïste et le gouvernement 
philippin a fait plus de 40.000 morts depuis les années 1960. 
Des négociations de paix, les premières depuis 2011, ont été 
lancées en août dernier en Norvège. 
 
 (Manuel Mogato et Enrico delaCruz; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant