Les rebelles libyens passent à l'attaque

le
0
L'offensive cordonnée avec l'Otan vise à faire sauter deux «verrous» en direction de Tripoli.

Après avoir lancé une offensive dans l'ouest de la Libye, les rebelles progressaient jeudi vers Tripoli, à partir des montagnes du sud et de l'enclave côtière de Misrata. Ils sont soutenus par des frappes de l'Otan sur les positions des forces loyales à Mouammar Kadhafi.

Alors que le conflit s'enlisait depuis des mois, les insurgés ont déclenché mercredi leur attaque, après avoir reçu dans la matinée «le feu vert» de l'Alliance atlantique, comme l'a dit un ­responsable des forces rebelles. Celles-ci ont réussi à repousser les soldats loyalistes de plusieurs kilomètres et à s'emparer du hameau de Goualich, dans les montagnes berbères du sud de la capitale.

Pendant les combats, des mercenaires ont été faits prisonniers. Certains d'entre eux ont dit être venus du Ghana et du Mali. La prise de Goualich a été précédée d'intenses échanges de tirs. Des avions de l'Otan ont survolé la zone sans toutefois effectuer de bombardement. Selon les rebelles, cette intervent

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant