Les rebelles libyens aux portes de Syrte

le
0
Alors que la capitale libyenne retrouve un semblant de calme, les insurgés ont pris en étau Syrte, le dernier bastion de Kadhafi. Le point complet.

o Les rebelles aux portes de Syrte

Syrte, le bastion de Mouammar Kadhafi, dont il est originaire, est depuis ce dimanche matin prise en étau entre les forces rebelles venues de Misrata et celles devant de Benghazi. Les insurgés ont en effet réussi à prendre la ville de Ben Jawad, une localité qu'ils n'avaient jamais réussi à prendre tout au long de l'insurrection. Cette ville bloquait leur avancée sur Syrte depuis mardi, alors que les rebelles avaient beaucoup avancé sur le front Est depuis plusieurs jours.

Selon diverses sources, les rebelles négocient avec les leaders tribaux de Syrte pour que la ville se rende sans combat. Les insurgés estiment que Mouammar Kadhafi a pu se réfugier dans la ville. «Notre objectif n'est pas un bain de sang mais la libération» de Syrte qui prendra plus de dix jours, a expliqué le colonel Salem Mouftah al Refaïdi, un chef insurgé.

L'OTAN, de son côté, a annoncé dimanche avoir mené ces trois derniers jours des raids aériens

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant