Les rebelles disent avoir pris à l'EI le village symbole de Dabiq en Syrie

le
0
    BEYROUTH, 16 octobre (Reuters) - Les rebelles syriens 
soutenus par la Turquie ont annoncé dimanche avoir pris le 
contrôle de la localité symbolique de Dabiq, que tenait l'Etat 
islamique (EI) dans le nord-ouest de la Syrie. 
    Le succès de l'offensive a été confirmé par l'Observatoire 
syrien des droits de l'homme (OSDH). 
    Situé au nord-est d'Alep, Dabiq n'est pas d'une importance 
stratégique majeure mais l'EI la présente comme le site de 
l'ultime bataille avant l'apocalypse entre musulmans et 
"infidèles" et a donné son nom à l'un de ses magazines publiés 
en ligne. 
    Selon l'OSDH, l'organisation djihadiste avait affecté 1.200 
combattants à sa défense. 
 
 (Angus McDowall et Tom Perry; Jean-Stéphane Brosse et 
Henri-Pierre André pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant