Les rebelles colombiens libèrent deux militaires

le
0

BOGOTA, 25 novembre (Reuters) - Les rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) ont libéré mardi deux militaires qu'ils retenaient depuis plus de deux semaines, première étape vers une reprise des négociations avec le gouvernement. Bogota a suspendu ces négociations, ouvertes il y a deux ans et qui se déroulent à La Havane, après la capture ce mois-ci de cinq personnes, dont un général, par la guérilla marxiste. La guerre civile en Colombie, qui dure depuis un demi-siècle, a fait plus de 200.000 morts. Le président colombien Juan Manuel Santos a souligné que les discussions ne pourront reprendre que lorsque tous les cinq otages, dont le général Ruben Dario Alzate, seront libres. Les deux soldats libérés, Paulo Cesar Rivera et Jonathan Andres Diaz, avaient été capturés le 9 novembre lors d'une opération militaire dans le département d'Arauca, dans l'est du pays. Ils ont été relâchés mardi matin avec l'aide du Comité international de la Croix-Rouge et sont arrivés à l'aéroport de Tame à bord d'un hélicoptère portant les marques du CICR. (Julia Symmes Cobb avec Luis Jaime Acosta et Helen Murphy; Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant