Les réactions à l'allocution de Hollande : «stimulant», «méthode Coué», «déni de réalité»...

le
6
Les réactions à l'allocution de Hollande : «stimulant», «méthode Coué», «déni de réalité»...
Les réactions à l'allocution de Hollande : «stimulant», «méthode Coué», «déni de réalité»...

L'interview télévisée donnée par François Hollande en ce 14 Juillet a suscité de nombreuses réactions. Chômage, otages, retraites, Sarkozy, conjoncture économique, solidarité gouvernementale... le président de la République, qui souhaitait profiter de l'occasion pour donner sa vision de la France, a été mis sur le grill pendant 35 minutes. Sans surprise, l'opposition n'est pas tendre avec le chef de l'Etat. Le FN et l'UMP s'étonnent notamment d'un Hollande sûr de lui sur la réalité d'une «reprise» de l'économie dans l'Hexagone. A gauche, le PS a évidemment défendu le locataire de l'Elysée en saluant «un message offensif, contre la résignation et pour préparer l'avenir». Voici notre tour d'horizon des réactions.

Le Parti socialiste satisfait du «message de rassemblement national et de mobilisation générale pour gagner la bataille pour l'emploi et contre la crise.» Dans un communiqué, Solférino note que «François Hollande a rappelé le sens des réformes et montré qu'il en tient le cap : le sérieux budgétaire compatible avec la reprise économique ; la compétitivité des entreprises au service de l'emploi ; l'investissement pour l'avenir de la France.» Le PS en appelle aussi à la solidarité des membres de la majorité. «Comme le Président de la République», il «souhaite que la majorité se rassemble autour de son action au service de la France».

Bruno Le Roux, président des députés PS estime que «le 14 juillet du président a été un puissant stimulant pour en finir avec le dénigrement et la sinistrose».

Le Parti communiste estime que «la méthode Coué ne fait pas une vision pour la France». Dans un communiqué, le PCF égratigne une intervention «sûrement pas de nature à rassurer les Français inquiets de la montée du chômage et des inégalités». François Hollande «ne convainc personne en répétant que l'austérité budgétaire nous sortira de la crise, encore moins quand il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dugan le lundi 15 juil 2013 à 16:32

    @Knbskin, avis partagé. Hélas si 70% des français ne veulent pas de lui ce n'est pas pour autant qu'il partira...La souffrance des français est loin d'être terminée, il les fera payer payer payer pour mieux donner à ses potes immigrés, dernièrement c'était 500 millions de la poche des français à la tunisie ! Quelle honte.

  • knbskin le lundi 15 juil 2013 à 10:57

    Ce type est complètement à la ramasse. Il estime manifestement avoir terminé son boulot de réformateur inspiré, et maintenant, il prie tout les jours Saint Kondratieff pour le remercier de lui avoir apporté la "reprise" qui "est là" ... Comme chacun sait, Pépère est un grand mystique, ceci expliquant peut-être cela.

  • nayara10 le dimanche 14 juil 2013 à 18:33

    Il a vraiment le sens du déni dela réalité...Peuté être qu'un jour on le jugera pour :**Déni de réalité en Bande Organisée**.

  • mucius le dimanche 14 juil 2013 à 18:28

    " a été mis sur le grill". Vraiment n'importe quoi! Des journalistes complaisants respectueux de Monsieur le Président qui leur donne à manger.

  • frk987 le dimanche 14 juil 2013 à 17:42

    Quel c..., celui là fera date dans l'histoire !!!!

  • pichou59 le dimanche 14 juil 2013 à 17:12

    puissant stimulant pour taxer les français!!!!!