Les raisons du soutien russe au régime d'el-Assad

le
0
DÉCRYPTAGE - Moscou pense que Damas fait encore rempart à l'islamisme que Poutine juge comme une immense menace.

Un millier de morts. C'est, selon l'opposition, le résultat de la répression menée par le régime syrien depuis l'instauration d'un cessez-le-feu, le 12 avril. Pour avoir mis son veto à deux résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU - octobre 2011 et février 2012 - qui condamnaient la répression et demandaient le départ de Bachar el-Assad, Moscou porte une lourde responsabilité dans ce bilan.

Malgré les espoirs entretenus par certains diplomates, il y a fort peu de chances que la position russe évolue à court terme, l'intérêt du Kremlin étant le maintien du statu quo. Pour de multiples raisons.

Au niveau diplomatique, Vladimir Poutine se sert de la Syrie pour afficher la nouvelle puissance russe. Comme ils l'avaient fait en 2003 sur le dossier irakien, les responsables russes s'opposent aux Occidentaux par principe autant que pour tenter d'établir une parité stratégique avec les États-Unis. Ils le font d'autant plus facilement qu'ils estiment avoir été piégé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant