Les raisons de la flambée des montants d'imposition

le
9

Que se cache-t-il derrière ces nouvelles hausses décidées par le gouvernement pour réduire les déficits abyssaux de la France? Explications.

Gel du barème de l'impôt

Décidé par le gouvernement de François Fillon, le gel du barème appliqué pour 2011 et prévu en 2012 a été maintenu par la gauche. Concrètement, la hausse du coût de la vie (l'inflation) n'a pas été intégrée aux montants des barèmes, ce qui a pour effet de pénaliser beaucoup de contribuables dont les revenus ont augmenté simplement du fait de l'inflation. Au total, 16 millions de foyers sur les 36,4 millions sont touchés, principalement les classes moyennes. Conséquence : soit ces contribuables payent davantage d'impôts par rapport à l'année précédente soit ils deviennent imposables.

Coup de rabot sur le quotient familial

C'est bien connu : plus on a d'enfants et moins on paie d'impôt. Car dans le calcul du foyer fiscal, on additionne le nombre de parts du foyer ? chaque adulte représentant une part, chaque enfant une demi-part jusqu'au deuxième inclus et une part à compter du troisième ? et l'on divise le revenu imposable par le nombre de parts ainsi obtenu. Mais, cette année, cet avantage conséquent appelé quotient familial et censé assurer l'équité au regard des charges de famille est devenu moins avantageux. Il a été réduit pour cause d'économies. Au lieu de 2 336 ? par demi-part supplémentaire, le plafond a été abaissé à 2000 ?. Résultat : quelque 883 000 foyers sur les 7,1 millions concernés voient leur impôt augmenter en moyenne de 555 ?.

Plafonnement des niches fiscales

Depuis 2009, le montant des avantages fiscaux dont vous pouviez bénéficier est plafonné. Pour l'imposition des revenus de 2012, le plafonnement global de « ces niches fiscales » a été raboté de 15%. Il a été ramené à 18 000 ?, majoré de 4% du revenu imposable du foyer fiscal.

Nouvelle tranche pour les plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bignou56 le lundi 9 sept 2013 à 16:28

    la raison ? la mauvaise gestion des communes.

  • domin288 le lundi 9 sept 2013 à 15:29

    Ceux qui voient les impôts augmentés sont une partie des cadres supérieurs travaillant dans des sociétés anciennement contrôlé par l’état, les groupes d’assurance, les banques, l’armement et certains services. Je ne vous cite que l’environnement où je vis, faisant figure de « pauvre » dans ce contexte environnemental.

  • domin288 le lundi 9 sept 2013 à 15:20

    @psdi, bonne question, merci de l'avoir poser. Pour moi comme pour beaucoup de mes collègues ou compatriotes travaillant dans l'industrie: Non, je dirai même qu'ils ont diminués. Simple, les salaires n'ont pas augmenté, même diminué en net. Autour de moi la classe moyenne se serre la ceinture,

  • psdi le lundi 9 sept 2013 à 15:07

    Euh, finalement, vos impôts ont augmenté de beaucoup ou pas?.

  • d.jousse le lundi 9 sept 2013 à 12:45

    ce gouvernement favorise les improductifs et tue ceux qui bossent. la France va mal.

  • smartel8 le lundi 9 sept 2013 à 09:43

    DEHORS les incapables et menteurs

  • roulio86 le lundi 9 sept 2013 à 08:57

    Et eux non toujours rien changé à leurs avantages,38 ministres,577 députes et sénateurs...etc.....des indemnités non imposables ......des cotisations aux caisses de retraites très faibles avec des retraites exorbitantes.....la Cmu, les glandus...les roms 75 euros par jour logé à l'hôtel etc.....Francais il est temps de se reveiller etbdebdescendre dans la ruenpour virer cette bande de voleurs min-ables......

  • zeisuke le lundi 9 sept 2013 à 08:47

    ça n'est rien comparé au pognon donné aux parasites !!

  • supersum le lundi 9 sept 2013 à 08:44

    Vous avez oublié les 6000 fonctionnaires de l'enseignement en plus et les missiles à payer