Les raisons d'y croire pour les lanternes rouges

le
0
Les raisons d'y croire pour les lanternes rouges
Les raisons d'y croire pour les lanternes rouges

Le nouvel an, la bouffe à foison, le champagne, la cuite, la gueule de bois mais aussi les bonnes résolutions et la nouvelle dynamique. Les lanternes rouges de chaque championnat, aussi mal soient-elles, ont des raisons d'espérer. Déjà parce qu'à ce qu'on dit 2016 ne pourra pas être pire que 2015…

L'ESTAC


Parce qu'ils ne pourront pas faire pire. Et ce ne sera pas bien compliqué avec seulement huit points et aucune victoire lors de la première partie de saison.

C. Robin : " Aujourd'hui, malheureusement la manière importe peu, pourvu que l'on gagne et que l'on passe au tour suivant. " #CDF

— ESTAC Troyes (@estac_officiel) 31 Décembre 2015
Parce que Claude Robin est un peu comme Jésus. Il a le pouvoir de transformer un point en trois : "C'est vraiment une victoire pour nous", a-t-il déclaré après le match contre Monaco. Une formule reprise, répétée et intégrée par ses propres joueurs. Et forcément de trois points en trois points, ça va plus vite.

Parce que les promus ne sont pas forcément destinés à en chier. Angers et le Gazélec en sont la preuve vivante. Et puis, l'année dernière, les Troyens étaient un peu le PSG de la Ligue 2, alors pourquoi pas ?

Parce que l'électrochoc. Jean-Marc Furlan parti, c'est le meilleur atout de Claude Robin. D'ailleurs, le Haut-savoyard avait déjà réussi l'exploit de se sauver en 2007 avec l'équipe réserve de Saint-Etienne grâce à une meilleure différence de buts. Et ça, ce n'est pas rien.

Parce que Toulouse, Guingamp et Reims n'avancent pas beaucoup plus vite. Et eux, ils ne prennent qu'un point en cas d'ex-aequo.

Aston Villa


Parce qu'ils étaient premiers après la première journée. Ex-aequo.

Parce que Rémi Garde. Et depuis son arrivée le Français a pris quatre points en huit journées. Soit autant que Tim Sherwood et Kevin Macdonald en onze journées.

Parce que Jordan Ayew, c'est aussi bien qu'Emile Heskey, Gabriel Agbonlahor ou encore Darren Bent attaquants en…
















Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant