Les raisons d'un printemps médiocre

le
0
Le blocage de l'anticyclone des Açores pourrait continuer encore jusqu'au début juin.

Une grande partie de la France continue à être confrontée à des conditions météo désolantes avec de fortes précipitations et une grande fraîcheur. «Depuis le 8 mai dans la partie nord du pays et le 10 mai dans le sud, les températures sont inférieures de 2°C à 3°C aux normales saisonnières», indique Jean-Marie Carrière, responsable de la prévision à Météo France. «On reste toutefois dans la variabilité naturelle d'un climat tempéré», précise d'emblée Jérôme Cerisier, prévisionniste chez Météo Consult.

C'est la deuxième période d'anomalie froide en un peu plus de deux mois. Le premier et très long épisode de froid avait duré du 10 mars au 8 avril et il avait été suivi par une météo en dents de scie, ne donnant jamais l'impression d'un vrai beau temps.

Le deuxième tunnel météo qui s'est mis en place pourrait être aussi long et éprouvant. «Les modèles de prévision ne...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant