Les radars ne seront plus signalés sur les routes

le
0
Délit de grande vitesse, sanctions accrues contre la conduite en état d'ivresse et l'usage du téléphone au volant? Le gouvernement a arrêté mercredi une nouvelle série de mesures pour renforcer la sécurité sur les routes.

Le comité interministériel sur la sécurité routière, convoqué en urgence par Matignon pour enrayer la hausse de la mortalité sur les routes, s'est réuni ce mercredi matin et a débouché sur plusieurs mesures.

Premier axe : la lutte contre les excès de vitesse. Aujourd'hui contravention de 5e classe, l'excès de vitesse supérieur à 50 km/h devient un délit dès la première infraction. Le contrevenant, qui s'expose actuellement à 1500 euros d'amende et 6 points en moins, encourt désormais trois mois de prison, 3750¤ d'amende, une perte de 6 points avec confiscation obligatoire du véhicule.

Autre mesure prise pour limiter les excès de vitesse, l'interdiction de tous les avertisseurs de radars. Outres les détecteurs de radars, déjà prohibés, les avertisseurs communautaires de type iCoyote ou Alerte GPS, proposés sur les téléphones portables et les GPS, seront aussi illicites.

Les panneaux indiquant la présence de radars fixe vont en outre être supprimés

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant