Les radars de feu rouge flashent de moins en moins

le
1
689 radars flashent en France les automobilistes qui ne respectent pas les feux rouges. travis manley/shutterstock.com
689 radars flashent en France les automobilistes qui ne respectent pas les feux rouges. travis manley/shutterstock.com

(Relaxnews) - Les radars de feu rouge ont flashé plus de 1,18 million de fois en 2012, soit une baisse de 11% malgré malgré plus de 100 nouvelles cabines installées dans le pays, selon une enquête de l'hebdomadaire Auto Plus, parue lundi 10 juin. Ce sont les Bouches-du-Rhône qui arrivent en tête des départements les plus "flashés", avec 79.904 infractions constatées.

L'effet dissuasif des radars de feu rouge semble fonctionner puisque malgré leur prolifération ils flashent de moins en moins. La baisse moyenne par cabine atteint 24% entre 2011 et 2012 selon Auto Plus. Le journal note également que seulement 57% des flashs génèrent un PV. Bon nombre de photos ne laissent en effet pas apparaitre clairement les plaques des voitures incriminées.

La région PACA et l'Ile-de-France mauvaises élèves

Les Bouches-du-Rhône arrivent en tête des départements les plus flashés (79.904), devant le Val-de-Marne (70.716), les Yvelines (65.047), le Val-d'Oise (56.311) et les Alpes-Maritimes (54.429).

Pour l'anecdote, la cabine la plus sollicitée se situe à Paris, à l'angle du boulevard de la Chapelle et de la rue Philippe de Girard (105 flashs par jour).

La France compte 689 radars de feu rouge (102 de plus en un an). Ces appareils enregistrent en moyenne 4,7 flashs par jour. Actuellement, 31 départements ne comptent aucun dispositif de ce type.

db/sh

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlemonn4 le lundi 10 juin 2013 à 13:53

    Au feu rouge, moi je préfére flasher la police et les personnalités publiques pour vous montrer comment nos autorités publiques et politiques (l'élite quoi!) se dédouannent des lois et réglements qu'ils doivent appliquer avant de demander aux usagers de le faire; et là, vous serez surpris de voir comment la peur du gendarme, voir la terreur de l'uniforme s'impose aux citoyens sans défense de notre chère et belle République bananière !!!