Les rachats à bon compte assurent une légère hausse malgré l'euro et le pétrole

le
0

(AOF) - Les marchés européens ont débuté la semaine par une légère hausse, résistant au nouveau bond de l’euro. Le CAC 40 a gagné 0,31% à 4 442,75 points et l’EuroStoxx 50 s’est adjugé 0,14% à 3 032,6 points. Aux Etats-Unis aussi, l’heure était à un retour des acheteurs à Wall Street : le Dow Jones gagnait 0,51% en fin d’après-midi.

Les indices actions européens ont donc effacé une partie de leurs pertes de la semaine dernière. Pénalisés par la hausse de l'euro de plus de 2%, ils sont en effet retombés à leur plus bas niveau depuis deux semaines.

Les investisseurs ont donc donné la priorité à des rachats à bon compte aujourd'hui, se préoccupant peu des indices des directeurs d'achat (PMI) publiés ce matin. Le PMI du secteur manufacturier de la zone euro a pourtant dépassé les attentes pour le mois d'avril, s'établissant à 51,7 points après une première estimation à 51,5 et un mois de mars à 51,6, signe que la croissance s'est légèrement accélérée le mois dernier.

Ces chiffres ont eu pour effet de soutenir à nouveau l'euro qui a retrouvé son niveau d'août 2015, à 1,15 dollar (+0,8% aujourd'hui) sans pour autant faire déraper les indices actions. Ces derniers ont également résisté à la nouvelle baisse des valeurs bancaires. BNP Paribas (-0,59%), Crédit Agricole (-0,64%) et Société Générale (-0,38%) ont fait partie des plus fortes baisses du CAC 40 dans le sillage des banques italiennes. Ces dernières ont été pénalisées par la déception des investisseurs concernant le fonds d'aide mis en place par le gouvernement italien pour garantir les créances douteuses.

Les valeurs pétrolières ont également été malmenées alors que le cours de WTI est repassé sous les 46 dollars après avoir touché un plus haut depuis novembre dernier. Maurel et Prom (-7,69%), CGG (-6,1%) et Vallourec (-5,69%) ont signé les trois plus fortes baisses du SBF 120.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant