Les queues se forment déjà pour la sortie de l'iPhone 5

le
4
Les premiers arrivés ne sont pas forcément des fans d'Apple : ils profitent de la médiatisation de l'événement pour promouvoir leur cause ou leur entreprise. Pour l'iPhone 5, les experts attendent une affluence «sans précédent».

J-3 avant la sortie de l'iPhone 5. Comme d'habitude, Apple orchestre à la perfection la rupture de stock et l'effet «marée humaine». Sur le trottoir de Regent Street à Londres, les premiers fans débarquent depuis déjà quatre jours devant l'«Apple Store». À New York aussi, sur la 5e Avenue, des «addicts» ont déposé bagages, chaises pliables et sacs de couchage une semaine avant la sortie du nouveau smartphone.

La queue devant l'Apple Store de la 5ème Avenue à New York ©AppleInsider
La queue devant l'Apple Store de la 5ème Avenue à New York ©AppleInsider

La queue devant l'Apple Store de la 5ème Avenue à New York ©AppleInsider

Mais les tout premiers ne sont pas des vrais «Apple-maniaques»: ils profitent du lancement de l'iPhone 5 et de ses retombées médiatiques pour se faire remarquer. Ils sont là pour «faire le buzz» et promouvoir leur start-up naissante ou leur fondation. Le magazine Fortune raconte ainsi comment deux campeurs, installés depuis vendredi dernier devant le magasin de Covent Garden à Londres, espèrent lever des fonds pour la recherche sur le cancer. À New York, les deux premiers clients de l'Apple Store de la 5e Avenue cherchent à faire connaître le réseau social qu'ils ont lancé: Vibe. Ils étaient au total une dizaine lundi soir devant la boutique, qui ouvrira vendredi à 8 heures.

Le business dans le business

Comme lors des précédents lancements, une sorte d'économie parallèle devrait fourmiller devant les portes des Apple Stores. Il y aura notamment ceux qui font la queue pour les autres, en s'organisant sur Facebook et autres réseaux sociaux. Les petites annonces pullulent, comme celle de cet australien qui offre de l'argent à quiconque voudra bien faire la queue pour lui à Sydney. Sur le site Airtasker, qui permet aux internautes de se mettre en relation pour se rendre des services, l'offre de Chris F. s'élève déjà à 80 dollars.

Aux États-Unis, TaskRabbit, un site américain spécialisé dans les services à la personne et aux entreprises, a lancé une offre qui, moyennant 55 dollars, propose de faire la queue devant les Apple Store de grandes villes américaines. Le concept: un agent de Task Rabbit viendra ce vendredi aux aurores faire la queue pendant quatre heures. Le client pourra alors prendre sa place et acheter son iPhone 5... avec quatre heures de queue en moins à faire.

Une demande sans précédent

Outre ceux qui opèrent un coup marketing, il y a les éternels «addicts» de tout ce qui se fait chez Apple. Eux, qui ont fantasmé pendant des mois sur le nouveau produit, savourent les discussions high-tech jour et nuit avec d'autres pro-Apple. Ceux-là ont certainement loupé le coche des pré-commandes: vendredi dernier, il était possible de pré-commander en ligne le nouveau téléphone pour pouvoir le recevoir le jour même de sa sortie. Mais alors, il fallait cliquer à la vitesse de la lumière: après une petite heure et quelques bugs, le site d'Apple a rallongé les délais de livraison, à (au moins) deux semaines! Apple a ainsi réussi à agiter le spectre de la pénurie avant même la sortie de l'iPhone.

Les experts et Apple prédisent unanimement une demande sans précédent pour ce nouvel iPhone qui, contrairement au modèle 4S, a un look différent du précédent. La Bourse, en tout cas, croit à ce succès annoncé: le cours d'Apple a dépassé les 700 dollars dans la nuit de lundi à mardi! Un record. Pour rappel, au début de l'année, l'action Apple valait 400 dollars. Il y a quatre ans, elle cotait moins de 100 dollars.

Avec les pré-commandes, Apple a annoncé avoir vendu 2 millions d'iPhone 5 en 24 heures. Soit deux fois plus que pour l'iPhone 4S. Pour ce lancement, le plus gros puisqu'il a lieu dans neuf pays, Apple assure que le record de ventes sera dépassé. Pour l'iPhone 4S, quatre millions d'unités ont été écoulées en un week-end. Selon un analyste financier américain, Apple pourrait vendre jusqu'à 10 millions de modèles d'ici à la fin du mois de septembre, et 50 millions d'ici à Noël.

LIRE AUSSI:

» iPhone 5, la riposte au Galaxy de Samsung

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mauralph le mardi 18 sept 2012 à 13:11

    Pour ça les gens ont de l'argent

  • preuxp le mardi 18 sept 2012 à 12:08

    bande de c--s

  • titide le mardi 18 sept 2012 à 11:40

    beaucoup ne connaissent pas la baisse du pouvoir d'achat .SNOBISME quand tu nous tiens !!!

  • frk987 le mardi 18 sept 2012 à 10:58

    Une idée pour les socialos : une taxe spéciale iphone 5