Les quatre règles d'or des révisions du bac

le , mis à jour à 08:07
0
Les quatre règles d'or des révisions du bac
Les quatre règles d'or des révisions du bac

Beaucoup de lycéens de terminale ont vraiment démarré leurs révisions du baccalauréat pendant les vacances de printemps, dernière ligne droite avant l'examen. Voici quelques astuces pour travailler efficacement.

1 Programmez vos séances de travail

Un mois de révision, c'est largement suffisant pour les élèves qui ont travaillé régulièrement dans l'année. « Mais pour des jeunes qui n'auraient rien fait du tout, il faut aller à l'essentiel, en visant d'abord les matières à gros coefficients, à partir de mémos très synthétiques », prévient Christine Billiaut, directrice pédagogique nationale de la compagnie de formation Pigier.

L'important, c'est d'avancer, en élaborant un programme journalier de révisions, précis et réaliste. « Prévoyez des séances de quarante minutes à une heure, avec des petites pauses et en alternant différentes matières dans la journée », conseille Christine Billiaut.

2 Trouvez les bons contenus

La base doit rester le cours, le sien ou celui prêté par un copain plus à l'aise avec la prise de notes. En librairie, il existe aussi des fiches toutes faites. Beaucoup de ressources sont également disponibles gratuitement sur Internet : on trouve ainsi des quiz, des fiches et des mémos sur Studyrama.com ou sur Digischool.fr ; le fabricant de calculatrices Texas Instruments a élaboré une plate-forme d'exercices de maths (Lestutosmaths.fr) ; même le ministère de l'Education nationale a créé sa plate-forme, avec des conseils et les annales du bac 2015 (Quandjepasselebac.tumblr.com).

Mais attention à ne pas se noyer dans les recherches : vérifiez que les contenus émanent d'une source sérieuse, sans quoi vous risquez d'apprendre... des erreurs.

3 Aidez votre mémoire

« La majorité des gens ont une mémoire visuelle, affirme Christine Billiaut. Pour ceux-là, le moyen le plus efficace de retenir un cours est d'écrire, en faisant des fiches très synthétiques. » ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant