Les quadras de l'UMP contraints à l'entente

le
0
À droite, les anti-Copé ne croient pas à la réconciliation des «mousquetaires».

Dans un mois, ils se retrouveront à Marseille, à l'université d'été de l'UMP. Le secrétaire général du parti majoritaire Jean-François Copé, le patron des députés UMP Christian Jacob, le ministre de l'Économie François Baroin, celui de l'Agriculture Bruno Le Maire, que l'on surnomme les «mousquetaires» de la droite, seront alors observés et épiés. Les anti-Copé, emmenés par les ministres Xavier Bertrand et Laurent Wauquiez, disséqueront avec gourmandise leurs moindres faits et gestes. Pas dupe de ce qui attend ses amis, Christian Jacob promet qu'«il n'y aura pas de mise en scène de l'entente retrouvée». «On ne va pas faire des pièges aux journalistes », ajoute le président du groupe UMP à l'Assemblée.

Observés, les mousquetaires l'avaient déjà été début juillet, lors de la séance de questions au gouvernement qui a suivi le remaniement de fin juin. À l'Assemblée, François Baroin, le nouveau ministre de l'Économie, et son collègue Bruno Le Mai

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant