Les Pussy Riot interpellées à Sotchi

le
0

Deux mois après leur amnistie, Nadejda Tokolonnikova et Maria Alekhina ont annoncé avoir été arrêtées alors qu'elles se promenaient dans le centre de Sotchi, à 30 km du site olympique.

De notre correspondant à Moscou

Pratiquement deux mois après avoir été amnistiées, les deux principales activistes du groupe Pussy Riot, Nadejda Tokolonnikova et Maria Alekhina, ont été interpellées ce mardi à Sotchi. Les deux jeunes femmes en ont fait l'annonce ce mardi, sur leur compte Twitter, mais les faits remonteraient à dimanche. «Le 16 février, nous avons été retenues durant sept heures, le 17, durant dix heures dans les locaux du FSB, et actuellement, on nous conduit à la police. On nous accuse de vol» écrit Nadejda Tokolonnikova sur le réseau social. Sa camarade et elle se «promenaient simplement dans Sotchi», à 30 kilomètres du parc olympique, lorsqu'elles ont été interpellées, a ajouté la principale activiste.

De son côté, une source au ministère de l'Int...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant