Les pubs se mobilisent pour Kate et William

le
0
A grand renfort de «journées spéciales», ils comptent sur le mariage royal pour doper leurs bénéfices, comme au Bombardier à Paris.

Dehors, un sujet de Sa Majesté, grande barbe blanche et pinte à portée de main, se concentre devant une partie de backgammon. A cette table comme sur les autres, l'habituel ballon de rouge des troquets parisiens a cédé sa place à la blonde d'outre-Manche. De même, il faut tendre l'oreille pour entendre quelques mots en langue de Molière car ici, les phrasés shakespeariens règnent presque sans partage. A deux pas de la place du Panthéon, le Bombardier apparaît comme un petit coin d'Angleterre.

Reste qu'à la veille du mariage entre le prince William et Kate Middleton, la direction n'a pas franchement fait dans l'ostentatoire pour doper sa fréquentation le jour J. Seules quelques affichettes griffonnées au marqueur, estampillées «mariage royal», ont été scotchées ici et là. Toutes indiquent une «soirée spéciale», mais de la même manière dont on préviendrait d'un derby de football entre Arsenal et Tottenham. Maillon d'une chaîne de plusieurs pubs dans l'He

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant