Les provocations des Dibrani

le
0
Le père de Leonarda fustige François Hollande et lâche : «Pauvre France ! C'est n'importe quoi ce pays maintenant?»

Un président «qui fait le mariage pour tous» et qui «sépare une famille» ? «Non, mais ça va pas!», explose le père de Leonarda. Alors que le chef de l'État a annoncé samedi que seule la jeune fille pouvait revenir en France, la famille Dibrani, qui avait déjà préparé ses valises, n'hésite pas à lui répondre vertement. «Le président n'a pas de c½ur, il n'a pas du tout compris la situation!, assène, du haut de ses 15 ans, la collégienne devant les caméras. Je ne suis pas une chienne, pas un animal! Je n'irai pas seule en France, je n'abandonnerai pas ma famille. Je ne suis pas la seule à devoir aller à l'école, il y a aussi mes frères et mes s½urs.» Et de prédire, faisant allusion à la mobilisation des lycéens en sa faveur: «Ce n'est pas fini, cela va être la cata.» À ses côtés, son père, Resat, 43 ans, enrage: «Pauvre France!, lâche-t-il...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant