«Les propriétaires ont intérêt à assurer leurs loyers»

le
0
VIDÉO - Avec la crise les propriétaires sont de plus en plus nombreux à gérer des impayés de loyers. Un risque contre lequel il est possible de s'assurer comme l'explique Valérie Valin-Stein, journaliste au mensuel Le Particulier.

Il ne suffit plus de trouver le bon locataire, avec un taux d'effort raisonnable, c'est-à-dire dont les revenus sont suffisamment importants que pour que le poids du loyer ne dépasse pas 33%. Avec la crise, la montée du chômage, les impayés de loyers se sont multipliés, et les propriétaires doivent faire face à des manques à gagner de plus en plus importants. Car aux pertes financières mensuelles s'ajoutent des frais de procédures engagés pour le recouvrement des sommes : selon le mensuel Le Particulier, la facture peut au final atteindre 40.000 euros.

Il est heureusement possible de se garantir contre ce risque en souscrivant une assurance loyers impayés. Il existe plusieurs types de contrats, certains organisés et encadrés par une convention avec l'Etat, d'autres composés par des assureurs privés. L'étendue de la garantie est également à géométrie variable, allant de la prise en charge des loyers impayés, des frais de procédure, des dégradations subies par l'immeuble au versement d'un dédommagement pour le départ anticipé du locataire ou à la possibilité de faire couvrir les frais de l'avocat en cas de litige.

Attention cependant, depuis la loi Boutin du 23 mars 2009, il est impossible de cumuler cette assurance avec une demande de caution, excepté si le locataire est étudiant ou apprenti.

LIRE AUSSI:

» L'article complet à lire dans le Particulier Décembre 2010

» Plus de 50.000 foyers fortunés profitent des HLM

» Des astreintes contre les marchands de sommeil

» VIDÉO - Quel montant pour vos charges de copropriété ?

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant