Les propriétaires déménagent peu

le
6
Harry Hu/shutterstock.com
Harry Hu/shutterstock.com

(Relaxnews) - Devenir propriétaire reste un rêve pour 66% des Français. Un état qui les rend peu mobiles, sauf pour obtenir un meilleur emploi, selon une enquête dévoilée par le Crédit Foncier.

Face à des loyers toujours plus élevés, l?achat de sa résidence principale pourrait devenir une motivation prioritaire. Ils sont tout de même 54% des sondés par le Crédit Foncier qui a interrogé 2.180 de ses clients propriétaires sur leurs motivations d?achat à l?origine et leur intention de mobilité, à vouloir ne plus payer de loyer. Mais c?est d?abord l?envie d?être propriétaire qui anime les Français. Ils sont 66% à nourrir ce désir selon cette étude. 42% pensent à l?immobilier pour préparer le futur et 24% pour transmettre un patrimoine à leurs enfants.

Des propriétaires peu nomades

Moins d?un propriétaire sur trois manifeste une intention de déménager. L?achat reste perçu comme un engagement à long terme. Et la mobilité est encore plus faible chez les couples avec deux enfants que chez les célibataires sans enfants. En revanche, les cadres sont plus enclins à déménager que les professions intermédiaires ou les employés : 34% contre respectivement 27% et 25 %.

Un temps pour déménager

À noter également qu?il existe une période qui favorise l?intention de déménagement. Le taux est de 32% pour ceux qui habitent leur logement entre six et huit ans. Il recule à 22% pour les temps d?habitation plus courts ? entre trois à cinq ans ?, mais aussi plus longs, depuis neuf à onze ans.

L?emploi favorise la mobilité

Reste que pour 57% des personnes interrogées par le Crédit Foncier, un meilleur emploi ne serait pas un frein au déménagement. Une situation acceptable pour 60% des sondés dont le revenu s?échelonne entre 2.500 euros et 3.900 euros alors qu?ils ne sont plus 53% pour ceux qui gagnent moins de 1.700 euros. Enfin, cette mobilité professionnelle est renforcée chez les propriétaires qui résident dans des villes de plus de 50.000 habitants.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • akelacca le jeudi 2 mai 2013 à 11:40

    Ça prouve juste que les propriétaires sont à peu près rationnels. Quand tu achètes, tu payes a peu près 1 à 2 ans de loyers en frais de « dossier ». Il faut donc plusieurs années pour que le choix de l’achat par rapport à la location soit intéressant

  • chimien le mercredi 1 mai 2013 à 20:29

    Les propriétaires déménagent peu mais les déménageurs sont assez peu propriétaires, ça fait un équilibre!

  • mittix le mercredi 1 mai 2013 à 10:03

    Frk 987 non il ne s'est pas trompe vous non plus. Sous le terme frais de notaire, il y a les frais DU notaire, et les taxes. Ceci dit l'ensemble est trop élevé et incite peu a changer. Dommage car nous pourrions adapter plus facilement nos logements a nos situations familiales et ou professionnelles.

  • frk987 le mercredi 1 mai 2013 à 09:52

    Bignou vous confondez les vrais frais de notaire (très faibles) et les taxes encaissées par le notaire au profit de l'Etat (très élevées). C'est le même principe qu'un paquet de cigarette, ce n'est pas le débitant-dealer qui gagne mais l'Etat.

  • Rockfund le mercredi 1 mai 2013 à 00:03

    En effet, ils s'expatrient.

  • bignou56 le mardi 30 avr 2013 à 22:46

    normal,quand ils arrivent à vendre (les prix baissent),ils n'arrivent pas à acheter derrière...car il faut financer le notaire,un nouveau crédit,des travaux...etc un vrai gouffre