Les propositions de huit grands patrons en faveur du redressement industriel

le
0
Convaincus que la désinstrialisation n'est pas une fatalité, huit grands patrons avancent que la solution tient dans trois points: plus de compétitivité, plus de flexibilité et une énergie moins chère.

Tout n'est pas noir dans l'économie de l'Hexagone. La France dispose même «d'atouts réels», affirment huit capitaines d'industrie dans une tribune commune publiée lundi dans Les Echos. Les signataires (Pierre-André de Chalendar - Saint-Gobain, Jean-Pierre Clamadieu - Solvay, Pierre Gadonneix - Conseil mondial de l'énergie, Jean-Yves Naouri - Publicis Worldwide, Benoît Potier - Air Liquide, Denis Ranque - EADS, Philippe Varin - PSA Peugeot Citroën et Chris Viehbacher - Sanofi) sont tous membres du Cercle de l'industrie. Un groupe qui se définit comme «un lieu de dialogue et d'échanges destinés aux grandes entreprises industrielles».

«La désindustrialisation n'est pas inéluctable», estiment ces patrons dans leur tribune, invitant le gouvernement à «approfon...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant