Les propositions-chocs de l'entrepreneur-politique

le
1
Denis Payre lors du lancement de son mouvement Nous Citoyens en octobre dernier.
Denis Payre lors du lancement de son mouvement Nous Citoyens en octobre dernier.

En se lançant en politique, il savait qu'il allait "prendre des coups". Et là, il risque bien de s'attirer pas mal d'inimitiés en dévoilant ses "premières propositions". Pourtant, Denis Payre, 50 ans, aurait pu rester dans son coin pour profiter de la vie. Car il est à l'origine d'une des plus belles réussites entrepreneuriales françaises des vingt dernières années : le groupe de logiciels BusinessObjects. Mais ce serial entrepreneur - il a aussi créé le livreur de colis Kiala - a lancé cet automne son propre mouvement politique, Nous Citoyens. Et alors qu'on s'attendait surtout à l'entendre sur les problèmes économiques, le voilà qui réclame, comme "premières propositions", une série de réformes pour renouveler la vie politique. "En fait, c'est la base de tout. Si le pays a tant de problèmes économiques, reste bloqué, c'est surtout parce que la classe politique ne comprend pas le monde qui l'entoure, la mondialisation. Trop de personnes ont fait de la politique un métier, trop d'élus viennent des rangs des fonctionnaires : 43 % des députés sont issus de la sphère publique !" D'où sa série de propositions-chocs. 1 - Démission automatique de la fonction publique pour les élus

Seront concernés tous les parlementaires et les présidents d'exécutifs locaux de plus de 30 000 habitants. "Attention, mon discours n'est pas anti-fonctionnaires. Un grand nombre d'entre eux sont même une chance pour la France. Mais il n'est pas normal...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4189758 le lundi 18 nov 2013 à 10:19

    JPi - On souscrit à tout et d'un bloc. Enfin de l'air!