Les promesses oubliées du président

le
0
Resorption de la dette, fiscalité, croissance: le candidat Hollande s'était, en 2012, fixé des objectifs ambitieux qu'il peine aujourd'hui à atteindre. VIDÉO - Toutes ces fois où Hollande a promis la baisse du chômage avant la fin de l'année

Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent, disaient Charles Pasqua et Jacques Chirac en leur temps. Si celle d'inverser la courbe du chômage est réaffirmée depuis des mois - sans que l'on ­sache pour l'instant clairement si elle pourra être tenue -, d'autres ont été progressivement oubliées en fonction des événements.

Deux ans de plus pour assainir les finances publiques

Le chef de l'État est arrivé au pouvoir avec un objectif ambitieux: ramener le déficit public sous les 3 % du PIB en 2013. «Pour maîtriser et diminuer l'endettement de la France, que la droite a doublé en dix ans», indiquait le candidat dans son programme présidentiel. Le scénario s'est grippé: la croissance ne revenant pas, res...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant