Les projets du Liechtenstein pour faire refleurir Jardiland

le
0

Le fonds d'investissement L-GAM, principalement abondé par la famille princière du Lichtenstein, vient de finaliser la reprise de l'enseigne de jardinage.

«Pour avoir un grand pin parasol avec un bel ombrage, il faut du temps». Thierry Sonalier file la métaphore arbori­cole pour décrire sa nouvelle mission chez Jardiland. Cet ex-patron d'Habitat, directeur général du numéro deux de la jardinerie depuis juillet, en a été promu vendredi président du directoire. Un signe de confiance de la part du fonds d'investissement L-GAM, qui vient de finaliser la reprise de l'enseigne à ses deux précédents actionnaires, les familles Conte et Ruggieri (65 % et 35 % respectivement). Il s'agit du premier investissement de ce fonds principalement abondé par la famille princière du Liechtenstein, qui a une vision patrimoniale avec un horizon d'au moins quinze ans.

Cette signature met fin à deux ans de doute pour Jardiland, racheté en 2007 par l'un de ses principaux franchi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant