Les profits des groupes cotés revus en hausse pour le second semestre

le
0
Au premier semestre, les bonnes surprises sont venues des semi-conducteurs, de la grande distribution, des constructeurs et des équipementiers automobiles. (© soitec)
Au premier semestre, les bonnes surprises sont venues des semi-conducteurs, de la grande distribution, des constructeurs et des équipementiers automobiles. (© soitec)

La saison des résultats trimestriels des entreprises européennes touche à sa fin. Les premiers bilans établis par les observateurs révèlent une situation plutôt normale dans laquelle le rapport entre les bonnes et les mauvaises surprises reste globalement dans la tendance historique.

Selon une note de Société Générale en date du 24 août, 68% des sociétés de la zone euro ont publié un bénéfice net par action supérieur ou en ligne avec le consensus des analystes calculé par Bloomberg, contre une moyenne de 63% sur les dix dernières années.

Cette situation globale cache évidemment de grandes disparités par secteur d’activité.

Selon Société Générale, les bonnes surprises sont à mettre à l’actif des semi-conducteurs, de la grande distribution, des constructeurs et des équipementiers auto. 

Principale déception : les foncières.

Bénéfices nets en légère progression

Ces publications sont aussi pour les analystes l’occasion d’ajuster leurs anticipations pour le deuxième semestre, notamment à la lumière des objectifs fixés par les dirigeants d’entreprises.

De ce point de vue, la perspective s’est légèrement améliorée par rapport au 11 juillet, date du coup d’envoi de la saison des résultats (publication d’Alcoa aux Etats-Unis).

Sur la période, la croissance des bénéfices nets par action pour 2016 est passée de 0,8 à

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant