Les professions qui ont déjà baissé leurs pensions de retraite

le
10
Parmi la trentaine de régimes de retraites complémentaires qui coexistent en France, trois ont déjà imposé des mesures drastiques à leurs affiliés pour éviter la faillite pure et simple.
Les médecins: traiter la crise cardiaque

Mieux vaut prévenir que guérir. Les médecins n'ont pas su s'appliquer la maxime en ce qui concerne la gestion de leur régime complémentaire, l'ASV. «Ils ont été bien trop généreux par le passé: ils ont carrément donné des points de retraite entre 1975 et 1992, explique Bruno Chrétien, président de l'Institut de la protection sociale. Intenable à long terme, quand les cotisants ayant bénéficié de ces cadeaux arrivent à la retraite et qu'il faut leur servir des droits qu'ils n'ont pas financés.»

Surtout avec l'arrivée du papy-boom. Résultat, des baisses progressives de 10% à 15% des pensions sont infligées aux retraités depuis juillet 2012. C'était la seule alternative à la faillite du régime, qui leur verse 40% en moyenne de leurs pensions.

Les artisans limitent les dégâts

Comme les médecins, les artisans ont été trop généreux, distribuant d'abord des points gratuits, puis à très bon prix, aux cotisants de leur régime complémentaire entre 1973 et 1995. Mais ils se sont rendu compte plus tôt qu'ils allaient à la faillite. Ils ont donc pris des décisions plus mesurées. «Pour redresser le régime en urgence, les artisans ont donc décidé en 2008 de pénaliser, lors des revalorisations annuelles des pensions, ceux qui ont acquis des droits à la retraite à très bon compte», raconte Bruno Chrétien.

Les architectes anticipent

Architectes, ingénieurs et conseils (100.000 personnes réunies au sein de la Cipav) ont pour leur part agi à temps pour ne pas avoir à s'attaquer directement aux pensions des seniors. Ils ont toutefois dû augmenter drastiquement (+13%!) la valeur des points de retraite au 1er janvier 2013. En d'autres termes, cela revient à cotiser plus aujourd'hui pour recevoir autant demain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7377356 le vendredi 12 avr 2013 à 10:19

    IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA CIPAV PREND EN CHARGES DES TAS DE REGIMES DEFICITAIRES comme celui des AUTO ENTREPRENEURS !!!!C'est à L'ETAT DE PRENDRE EN CHARGES ces règimes et non à un SEUL REGIME .POURQUOI CE N'EST PAS LE REGIMES DES DEPUTES,SENATEURS,HAUTS FONCTIONNAIRES,MINISTRES,AVOCATS Qqui PRENNENT EN CHARGES ces REGIMES DEFICITAIRES ? TOUT SIMPLEMENT parce que ce sont les PRIVILIGIES DE LA REPUBLIQUE POURRRIE QUI EN PROFITENT !!!

  • M7377356 le vendredi 12 avr 2013 à 10:19

    IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA CIPAV PREND EN CHARGES DES TAS DE REIMES DEFICITAIRES comme celui des AUTO ENTREPRENEURS !!!!C'est à L'ETAT DE PRENDRE EN CHARGES ces règimes et non à un SEUL REGIME .POURQUOI CE N'EST PAS LE REGIMES DES DEPUTES,SENATEURS,HAUTS FONCTIONNAIRES,MINISTRES,AVOCATS Qqui PRENNENT EN CHARGES ces REGIMES DEFICITAIRES ? TOUT SIMPLEMENT parce que ce sont les PRIVILIGIES DE LA REPUBLIQUE POURRRIE QUI EN PROFITENT !!!

  • M7377356 le vendredi 12 avr 2013 à 10:19

    IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA CIPAV PREND EN CHARGES DES TAS DE REIMES DEFICITAIRES comme celui des AUTO ENTREPRENEURS !!!!C'est à L'ETAT DE PRENDRE EN CHARGES ces règimes et non à un SEUL REGIME .POURQUOI CE N'EST PAS LE REGIMES DES DEPUTES,SENATEURS,HAUTS FONCTIONNAIRES,MINISTRES,AVOCATS Qqui PRENNENT EN CHARGES ces REGIMES DEFICITAIRES ? TOUT SIMPLEMENT parce que ce sont les PRIVILIGIES DE LA REPUBLIQUE POURRRIE QUI EN PROFITENT !!!

  • M7377356 le vendredi 12 avr 2013 à 10:19

    IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA CIPAV PREND EN CHARGES DES TAS DE REIMES DEFICITAIRES comme celui des AUTO ENTREPRENEURS !!!!C'est à L'ETAT DE PRENDRE EN CHARGES ces règimes et non à un SEUL REGIME .POURQUOI CE N'EST PAS LE REGIMES DES DEPUTES,SENATEURS,HAUTS FONCTIONNAIRES,MINISTRES,AVOCATS Qqui PRENNENT EN CHARGES ces REGIMES DEFICITAIRES ? TOUT SIMPLEMENT parce que ce sont les PRIVILIGIES DE LA REPUBLIQUE POURRRIE QUI EN PROFITENT !!!

  • M7377356 le vendredi 12 avr 2013 à 10:19

    IL NE FAUT PAS OUBLIER QUE LA CIPAV PREND EN CHARGES DES TAS DE REIMES DEFICITAIRES comme celui des AUTO ENTREPRENEURS !!!!C'est à L'ETAT DE PRENDRE EN CHARGES ces règimes et non à un SEUL REGIME .POURQUOI CE N'EST PAS LE REGIMES DES DEPUTES,SENATEURS,HAUTS FONCTIONNAIRES,MINISTRES,AVOCATS Qqui PRENNENT EN CHARGES ces REGIMES DEFICITAIRES ? TOUT SIMPLEMENT parce que ce sont les PRIVILIGIES DE LA REPUBLIQUE POURRRIE QUI EN PROFITENT !!!

  • M7107736 le lundi 1 avr 2013 à 21:03

    c'est la sécurité sociale qui a proposé aux généralistes l'ASV (près de 50% de la retraite des généralistes) en contrepartie d'un conventionnement 'tarifs bas imposés aux médecins conventionnés); le point ASV était indexé sur le prix de la consultation. Or, dés 1995 et juqu'en 2012 le point ASV fut bloqué,contrairement à la promesse de la SS. 13.55 ? plus d'indexation; en 2013 ce point diminue. La gestion de l'ASV était confiée à la SS et non à la CARMF

  • grokuik1 le lundi 1 avr 2013 à 19:19

    @M935678 / SI C EST L ETAT ET LA SS QUI GERENT ALORS PAS DE PROBLEME / IDEM FONCTIONNAIRES ET POLITICIENS : CONTRIBUABLES PAIENT !!!

  • M935678 le lundi 1 avr 2013 à 15:12

    COMMENT POUVEZ VOUS ÉCRIRE DE TELS MENSONGES?

  • M935678 le lundi 1 avr 2013 à 15:11

    MERCI DE NE PAS RACONTER N IMPORTE QUOI.C'est l'ETAT et la SS qui gère qui nous impose ce régime de retraite complémentaire.

  • prott1 le lundi 1 avr 2013 à 14:52

    Il existe donc de mauvais gestionnaires dans le privé.... en fait non ils sont simplement trop généreux !