Les professionnels français de l'évaluation s'organisent

le
0
(NEWSManagers.com) - Mises en évidence à la faveur de la crise et de la querelle autour de la notion de juste valeur, les problématiques de l'évaluation sont de plus en plus reconnues. Ce qui a donné une nouvelle légitimité et un nouveau départ à l'International Valuation Standards Council (IVSC) dont la mission est de promouvoir les bonnes pratiques en matière d'évaluation et dont le board of trustees est présidé par l'ex-président de l' AMF, Michel Prada.
A l'initiative de l' AMF, une concertation s'est engagée fin 2009 avec les professionnels de la place de Paris concernés pour que l'expertise et les bonnes pratiques françaises puissent être représentées à l'IVSC. Cette concertation a conduit à la création de la Fédération Française des Experts en Evaluation (FFEE) qui a été présentée à la presse le 14 décembre et dont la candidature à l'IVSC a été acceptée en octobre dernier.
Quatre organisations constituent pour le moment la FFEE : l'Afrexim (Association française des sociétés d'expertise immobilière), l'Apei (Association professionnelle des experts indépendants), l'Ifei (Institut français de l'expertise immobilière) et la SFEV (Société française des évaluateurs).
Selon le président de la FFEE, Dominique Ledouble, les principaux objectifs à court terme de la fédération sont d'abord de réunir les institutions qui, par leur activité, ont vocation naturelle à être représentées au sein de la FFEE et de susciter la création de groupements dans les secteurs où ils manquent encore. Il s'agit ensuite de faire connaître et de promouvoir les normes de l'IVSC. Un colloque est programmé début 2011 sur ce thème. Enfin, la FFEE se propose de participer aux débats publics qui touchent à l'évaluation, en participant par exemple à l'exposé-sondage de l'IASB sur les contrats de location. Dominique Ledouble souligne que " la création de la FFEE est importante en ce qu'elle rassemble des praticiens dont les organisations n'avaient jusqu'ici que des contacts occasionnels. C'est une avancée vers une véritable inter-professionnalité" .
Michel Prada se réjouit pour sa part de la création de la FFEE et de son adhésion à l'IVSC. : " Il est, en effet, important que la profession française des évaluateurs participe à l' élaboration et à la mise en oeuvre de standards internationaux et de règles de conduite qui contribuent à la crédibilité et à la comparabilité des évaluations. Comme l' ont souligné les membres du G20, la crise financière nous a rappelé que la robustesse de l' évaluation des actifs de toute nature est une composante indispensable du bon fonctionnement du marché. La nouvelle stratégie de l' IVSC , où sont engagés Patrick Gounelle, vice-président du Board de Trustees, et Jean-Florent Rérolle, président du Professional Board, vise précisément à rénover les standards et à améliorer la pratique de l' évaluation, contribuant ainsi, en collaboration avec les autres organisations internationales concernées, au rétablissement de la confiance des acteurs du marché " .
Michel Prada reconnaît toutefois que la tâche est immense. " La Commission est en train de découvrir le sujet" , observe Michel Prada qui souligne toutefois les réactions très positives du CESR qui a engagé des travaux avec l'IVCS. Et certains sujets, mis en lumière par la crise financière, méritent une attention toute particulière, entre autres l'évaluation des instruments financiers?

info NEWSManagers

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant