Les professeurs dubitatifs face au numérique

le
0
L'usage du numérique à l'école a du mal à s'installer.

Prononcez le mot «numérique» devant des enseignants, et vous verrez s'afficher sur les visages un sourire narquois ou une moue désabusée. Les nouvelles technologies à l'école, tout un poème...

«Quelle est l'idée? lance Antoine, professeur de mathématiques. Démontrer que nous sommes d'affreux conservateurs et que nous ne savons pas nous appuyer sur le meilleur de la modernité pour miraculeusement faire progresser nos élèves?» Bien sûr, ils savent qu'on va les accuser de réclamer toujours plus de moyens. Mais, de fait, ils plaident que si l'institution veut réellement développer l'usage du numérique, cela ne peut se faire avec des bouts de ficelle.

Matériel inutilisable

«Nous avons tous des anecdotes à raconter sur une journée de cauchemar en salle informatique, raconte Charlotte, professeur d'anglais qui dit rêver d'interactivité et de dialogue par webcam avec des lycéens anglais. Le problème, c'est que même quand on a préparé sa séquence, on se retrouv

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant