Les produits «Gueules Cassées» débarquent aux États-Unis et en Allemagne à la fin de l'année

le
0

Le camembert «moche» de la marque antigaspi a été récompensé par la Fédération française des entreprises et entrepreneurs de France (FEEF). Plus de 10.000 tonnes de fruits et légumes ont été vendues sous cette étiquette en un an en France.

«Gégé le camembert moche a gagné!» Sur son compte Facebook, le collectif Gueules Cassées savoure une nouvelle victoire. Le camembert produit par la laiterie Gillot (dans l'Orne) et distribué dans les hypermarchés Carrefour sous l'étiquette Gueules Cassées a raflé mardi le «Prix spécial du Jury» de la 17ème édition des Grés d'Or organisée par la Fédération française des entreprises et entrepreneurs de France (FEEF). Une cérémonie qui récompense les partenariats innovants entre PME et géants de la distribution. «C'est une belle reconnaissance pour notre démarche, après seulement une année d'existence. D'autant plus qu'il s'agit du premier produit antigaspi à recevoir ce prix», se félicite Nicolas Chabanne, cofondateur des Gueules Cassées.

Et le collectif a voulu le «faire savoir» ... jusqu'à l'Élysée. Une quarantaine de ces camemberts ont été livrés au palais présidentiel afin qu'un fromage soit remis à chaque ministre - par l'entremise de Ségolène Royal et Stéphane Le Foll, respectivement ministre de l'Écologie et de l'Agriculture - à l'issue du dernier conseil des ministres, mercredi. «Nous avons croisé Emmanuel Macron qui nous a dit qu'il en ferait la promotion», raconte Nicolas Chabanne.

Alors que chaque Français jette en moyenne plus de 20 kilos de nourriture par an, le collectif des Gueules Cassées a décidé de promouvoir les produits non calibrés pour les rayons des supermarchés ou ceux dont la date limite de vente est proche pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Leur prix est 30 % moins cher. Résultat, plus de 10.000 tonnes de fruits et légumes ont été vendues en un an en France sous le logo rouge et vert de la marque «antigaspi». Le camembert et les céréales, lancés au printemps dernier, cartonnent aussi.

Vingt-et-un pays intéressés

En comptant les quelque 2600 magasins qui commercialisent les références à date courte, plus de 5000 points de vente distribuent ces produits Gueules Cassées fournis par quelque 450 producteurs. De nombreuses enseignes les ont adoptés: Carrefour, Casino, Monoprix, Franprix, Leclerc, Spar ou encore Vival ... «Nous sommes prêts à adopter d'autres innovations de ce type si elles donnent du sens à la lutte contre le gaspillage alimentaire, de façon concrète», observe Bertrand Swiderski, directeur RSE du groupe Carrefour, qui a déployé dans tous ses magasins une politique globale antigaspillage il y a trois ans.

Le succès des Gueules Cassées dépasse maintenant les frontières. «Le dispositif sera adopté aux États-Unis, sous le nom Ugly Mugs, et en Allemagne avant la fin de l'année», indique Nicolas Chabanne. Vingt-et-un pays en ont fait la demande, notamment le Japon qui a récemment testé le concept. «Nous devenons le premier repère antigaspillage dans le monde.» D'autres rayons pourraient aussi voir la petite pomme édentée, symbole de la marque, s'incruster. Le cofondateur du collectif affirme avoir été contacté par un fabricant de couteaux qui, las de devoir jeter ses quelques pièces présentant un défaut de fabrication, souhaiterait encourager ses clients à les acheter grâce au logo de la marque.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant