Les produits d'occasion ont le vent en poupe en France

le
0
Les antiquaires ou les dépôts-ventes ont de moins en moins la cote. (Tupungato/Shutterstock.com)
Les antiquaires ou les dépôts-ventes ont de moins en moins la cote. (Tupungato/Shutterstock.com)

(Relaxnews) - D'après une enquête du cabinet spécialisé Xerfi, les Français boudent de plus en plus le marché du neuf au profit des biens de consommation d'occasion.

Le chiffre d'affaires des magasins spécialisés dans la vente de produits d'occasion a augmenté de 3,8% entre 2013 et 2015.

Les consommateurs sont attirés par le prix, inférieur à celui d'un produit neuf, mais pas seulement. Les Français semblent en effet privilégier ces achats plus "responsables". Par l'acquisition d'un objet déjà utilisé, ils souhaitent pour la plupart lui redonner une seconde vie, et lutter contre les dépenses inutiles et le gâchis, dans une démarche écologique et citoyenne.

Les acheteurs sont par ailleurs très nombreux a effectuer ces achats sur internet. Grâce à de nombreux sites de trocs ou de revente d'objets d'occasion (ebay, leboncoin, paruvendu, troc.com...), ils peuvent ainsi plus facilement cibler ce dont ils ont besoin, et surtout comparer les prix, sans avoir à se déplacer chez des antiquaires ou dans des dépôts-ventes. 35% des occasions se vendent aujourd'hui sur le web. Parmi les objets les plus revendus figurent les cadeaux de Noël, l'électroménager et le mobilier.

L'enquête a été réalisée en analysant à la fois le budget des ménages et leurs achats réalisés en ligne et en magasin, dans plus d'une centaine d'enseignes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant