Les producteurs ivoiriens de cacao demandent la fin des subventions à la transformation

le
0
(Commodesk) Alors que la réforme de la filière café-cacao se met en place en Côte d'Ivoire, les producteurs de cacao exigent désormais la suppression des subventions étatique accordées aux transformateurs. Koné Mamadou, le président du Cercle national de concertation des acteurs de la filière café-cacao de Côte d'Ivoire (CNAC-CI), a ainsi jugé "inacceptable que l'Etat continue à octroyer une subvention d'environ 75 francs CFA par kg en faveur des transformateurs, soit plus de 30 milliards de francs CFA au total". Il dénonce le fait que dans le même temps, les producteurs, généralement pauvres, et les coopératives ne reçoivent aucune aide de l'Etat. Mise en place au début des années 1990, ces subventions sont accordées à des multinationales (Cargill, ADM ou encore Barry Callebaut), afin de les inciter à réaliser les opérations de broyage dans le pays et à acheter à des prix plus élevés. La Côte d'Ivoire est le premier producteur mondial de cacao, avec 34% du volume.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant