Les producteurs de lait britanniques inquiets des prix bas

le
0
(Commodesk) Les producteurs laitiers du Royaume-Uni ont besoin de prix d'achat plus élevés pour assurer leur activité à long terme, a alerté cette semaine l'Union des fermiers britanniques (NFU). Les légères augmentations de ces dernières semaines ne suffisent pas à redonner confiance à la filière. L'été dernier, les prix britanniques se situaient 5 centimes d'euros (4 pence) par litre en dessous de la moyenne de l'Union européenne. Malgré une légère remontée, ils restent parmi les plus bas en Europe, 3,8 centimes d'euros (3,25 pence) en dessous de la moyenne, qui était de 36 centimes fin septembre. La NFU espère que la croissance attendue de la demande en produits laitiers, tant sur le marché domestique qu'international, permettra d'améliorer la situation.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant