Les producteurs de lait attendent des actes

le
0
Au total, un peu moins de 700.000 visiteurs se sont précipités dans la plus grande ferme de France cette année, contre 681.213 l'an dernier.

En plein scandale sur la viande de cheval, la cinquantième édition du Salon de l'agriculture a mis en avant les demandes des agriculteurs pour accélérer l'étiquetage de l'origine géographique des ingrédients dans les plats préparés. Une requête que la France et ses alliés défendront devant Bruxelles.

Cette édition a aussi permis de canaliser les attentes des producteurs de lait, qui veulent désormais des actes concrets avant leur congrès à Nantes le 20 mars prochain. Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, a demandé aux industriels de faire un effort et d'augmenter le prix d'achat du lait de 10 %. «Cela n'aurait qu'une répercussion d'une hausse de 2 % sur le prix de vente aux consommateurs», indique-t-il.

Côté grand public, le salon le plus populaire de France a battu des records de fréquentation. Les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant