Les producteurs de café en Colombie ne sont pas satisfaits

le
0

Commodesk - L'accord proposé par le président colombien le 3 mars dernier n'a pas suffi à calmer la grogne des producteurs de café. Ils continuent leur manifestation entamée le 25 février dernier pour une durée indéterminée et, depuis le 4 mars, ils ont même été rejoints par les camionneurs, qui protestent contre la hausse du prix du carburant.

Le gouvernement a proposé une prime de 115.000 pesos (48,6 euros), au lieu des 60.000 actuels (25,3 euros), par chargement de 125 kg de café. Les producteurs de café demandent une aide de l'Etat pour faire face aux difficultés que rencontre le secteur, mais ils jugent cette offre insuffisante. Depuis deux ans, des pluies torrentielles ont endommagé les cultures, une partie des arbres est malade, la monnaie locale a perdu de sa valeur et le prix du café sur le marché mondial a chuté.

Les dirigeants du mouvement ont annoncé dans la presse locale qu'ils seraient 20.000 à se réunir à Bogota en fin de semaine pour obtenir un droit de parole auprès du gouvernement. 59 personnes auraient déjà été blessées lors des marches de protestations selon Los Tiempos, un quotidien colombien.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant