Les producteurs de café de Kona défendent leur nom

le
0

(Commodesk) Les petits producteurs de café de Kona à Hawaï sont en conflit avec le distributeur américain Safeway et viennent d'intenter une procédure de « class action » pour atteinte à l'image de leur produit.

La chaîne de supermarchés vend depuis l'an dernier sur le continent américain du café présenté comme hawaïen, mais ne portant pas la mention « minimum 10% de café d'origine hawaïenne ». Cette indication n'est obligatoire qu'à Hawaï. Le café commercialisé est un mélange de diverses origines, contenant très peu de café hawaïen, d'après les producteurs de Kona.

Comme l'association des producteurs de Kona a organisé un boycott des 19 supermarchés Safeway de l'archipel, le distributeur avait proposé en septembre 2011 de vendre du café d'Hawaï à 100% dans ses boutiques de Californie. Il ne l'a pas fait, et n'a pas non plus retiré les anciens paquets de ses rayons, ont constaté cet été des Hawaïens en visite sur le continent.

Avec 6.300 hectares plantés donnant 8,3 millions de livres de café par an, vendu à un prix moyen de 4,15 dollars la livre d'après le département hawaïen de l'agriculture, la production locale suffirait largement à alimenter les 1.700 magasins.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant