Les producteurs d'?ufs en colère suspendent leurs actions

le
1
Les producteurs d'?ufs en colère suspendent leurs actions
Les producteurs d'?ufs en colère suspendent leurs actions

Ils ont jeté à terre près d'un demi-million d'oeufs. Une vingtaine de producteurs de la filière avicole bretonne, qui protestent contre la faiblesse des cours depuis mardi dernier, ont décidé ce samedi de suspendre leurs actions spectaculaires dans l'attente de résultats. La veille, le ministère de l'Agriculture a annoncé qu'ils seraient reçus par le préfet de la région lors d'une réunion qui devrait se tenir «en début de semaine prochaine».

«S'il n'y a pas de résultats, ça va faire mal» a prévenu un des producteurs, lesquels ont menacé ces derniers jours de radicaliser leurs actions s'ils n'étaient pas entendus. Réunis au sein d'un collectif informel, ils protestent contre la faiblesse des cours dans un contexte de surproduction et réclament des mesures d'urgence. Après Ploumagoar (Côtes d'Armor) mardi, Carhaix (Finistère) mercredi, Morlaix (Finistère) jeudi, ils ont à nouveau détruit quelque 140.000 oeufs vendredi soir à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor). Soit un total de 440.000 oeufs cassés.

Le Secours Populaire souhaiterait avoir des milliers d'oeufs à distribuer

L'annonce de l'organisation d'une réunion avec le préfet de Bretagne a suspendu leurs actions. Sa date exacte sera précisée lundi, selon Yves-Marie Beaudet, président de la section ?ufs de l'Union des groupements de producteurs de viande de Bretagne et des Pays de Loire (UGPVB), qui représente 40% de la production française.

Parmi les revendications concrètes du collectif, «la mise à l'écart de 5% de la production». «Nous, petits producteurs, on le fait en cassant une partie de notre production, aux gros, aux organisation de producteurs, de faire de même ou de trouver une autre solution», a expliqué l'un d'eux, qui lutte pour réguler ce marché qui bat de l'aile.

Samedi matin, sur RTL, Julien Lauprêtre, président du Secours Populaire, a protesté contre ce gâchis : «Ça me fend le c?ur», a-t-il déclaré, conseillant aux producteurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mickae82 le samedi 10 aout 2013 à 20:37

    l'(avait bien raison le paysan de mon village du gard. arret il y a 10 ans.on lui certifiait que les bretons étaient plus productifs. l'amour est dans le pré chacun sa poule et tous heureux