Les proches plus forts que la pub pour motiver un achat

le
0
Désormais, les Français se motivent auprès des amis, s'informent avec Internet et vont en magasin pour acheter. michaeljung /shutterstock.com
Désormais, les Français se motivent auprès des amis, s'informent avec Internet et vont en magasin pour acheter. michaeljung /shutterstock.com

(Relaxnews) - Les amis et la famille seraient les alliés de choix des marques pour transformer une envie en achat. D'après une étude Ifop pour Wincor Nixdorf, publiée jeudi 12 juin, les proches sont les meilleurs prescripteurs pour qu'un consommateur passe à la caisse (31%). Mieux que la publicité (27%) ou les réseaux sociaux (2%). 

Aujourd'hui, il existe multiples outils pour qu'un consommateur passe à l'achat. L'étude Ifop a cherché à comprendre de "quelles façons cette pluralité de canaux modifie l'ensemble de leur [celui des consommateurs] parcours d'achat". 

Désormais, les Français se motivent auprès des amis, s'informent avec Internet et vont en magasin pour acheter. Un parcours ultra perfectionné pour réaliser les meilleures affaires. Et visiblement, même s'ils sont tendance, les réseaux sociaux ne s'inscrivent pas dans une réflexion consumériste, selon les Français. Twitter et compagnie n'influencent que 2% de consommateurs dans leur décision d'achat. 

Motivés, la seconde étape est abordée. C'est le moment d'engranger un maximum d'informations pour être sûr de son choix. 46% se référent donc aux avis postés sur la toile. 31% confrontent les prix sur les sites marchands.

Et quand vient l'heure de passer à la caisse, 62% de consommateurs préfèrent se rendre en magasin. Un constat qui se vérifie surtout pour les l'équipement de la maison (76%), les vêtements (74%) et l'électroménager (62%). À l'inverse, les consommateurs préfèrent commander en ligne les produits high tech (55%) et culturels (53%). 

Même s'ils ont fait le plein d'informations, une majorité de consommateurs n'est pas contre les bons conseils d'un vendeur (90%), à condition que ce dernier apporte son expertise, sous peine que le client abandonne son achat. Mais, il y a aussi le smartphone comme compagnon pour transformer la motivation en achat. 50% des Français l'utilisent en magasin, pour photographier le produit et l'envoyer aux amis (25%), obtenir des informations produit (23%), trouver un meilleur tarif en ligne (20%) ou avoir l'avis des proches (11%). 

Cette étude a été réalisée auprès d'un échantillon de 1.000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé du 17 au 22 avril 2014.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant