Les proches de Sarkozy s'attaquent au juge Gentil

le
1
VIDÉOS - La signature par le juge d'une tribune dénonçant l'affaiblissement de la lutte anti-corruption en France depuis dix ans, est selon eux le signe d'un manque d'impartialité. Nadine Morano ose une comparaison avec l'affaire d'Outreau. » VIDÉOS - Sarkozy au juge Gentil: «C'est une injustice»

Ils sont furieux. La mise en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans le cadre de l'affaire Bettencourt ulcère ses proches, qui n'hésitent pas à mettre en cause le professionnalisme et l'impartialité du juge d'instruction Jean-Michel Gentil.

Le premier à sonner la charge fut Henri Guaino, ancien conseiller de l'ex-président. Interrogé au lendemain de la mise en examen de Nicolas Sarkozy, il déclara sur Europe 1 et RTL que le juge avait «déshonoré un homme, les institutions, la justice» en prenant cete décision «indigne» et «irresponsable». «Elle n'a pas tenu compte des conséquences qu'elle pouvait avoir sur l'image du pays, de la République, ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1625665 le dimanche 24 mar 2013 à 17:44

    C'est tellement évident que ce juge est tout sauf impartial, si il était intègre i aurait du refuser d'instruire cette affaire étant donné son passé