Les proches de Laëtitia «anéantis» par la découverte du corps

le
0
La jeune fille disparue depuis deux semaines à Pornic est morte à la suite d'un étranglement. Son corps a été retrouvé démembré. Des détails qui amplifient encore l'émotion de la famille de la victime. Avec des vidéos iTélé

Après deux semaines de recherches intensives, les enquêteurs ont fini par retrouver le corps de la jeune femme, disparue dans la nuit du 18 au 19 janvier à Pornic, en Loire-Atlantique. Un corps sans vie, incomplet, de sexe féminin, a en effet été découvert mardi dans un étang à Lavau-sur-Loire, près de Saint-Nazaire. Le procureur a affirmé mardi soir qu'il s'agissait de Laëtitia Perrais, 18 ans. «L'autopsie immédiatement ordonnée par le juge d'instruction et confiée à quatre experts médico-légaux vient de confirmer en début de soirée, grâce à une comparaison dentaire, que le corps retrouvé était bien celui de Laetitia à 99,9%», a déclaré Xavier Ronsin, qui précise que la jeune femme est morte «à la suite d'un étranglement». Un peu plus tôt dans la journée, il avait indiqué que les plongeurs avaient «trouvé une tête, deux membres supérieurs et deux membres inférieurs». Les recherches se poursuivent alors que le tronc manque encore, a-t-il ajout

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant