Les proches d'Alain Orsoni dans la tourmente

le
1
Au moins quatre personnes ayant gravité dans la galaxie de l'ex-leader indépendantiste corse sont tombées sous les balles en deux ans.

L'assassinat de Jacques Nacer, mercredi soir en plein centre-ville d'Ajaccio, peut être considéré comme un nouveau coup dur pour Alain Orsoni, ex-leader indépendantiste devenu président de l'ACA, le club de football de la capitale corse.

Secrétaire général de l'ACA, Nacer était considéré comme un proche d'Alain Orsoni. Présenté comme un commerçant «jovial et respectable», il est par ailleurs président de la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Corse du Sud, en remplacement de Raymond Ceccaldi.

Ce dernier avait été condamné en 2011 dans l'affaire de la Société Méditerranéenne de Sécurité (SMS), un dossier d'attribution présumée frauduleuse de marchés publics à cette société de sécurité corse. Une enquête tracfin amorcée dès 2006 avait notamment mis en lumière le fonctionnement douteux de la chambre de commer...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • manx750 le jeudi 15 nov 2012 à 13:03

    En Corse, on sait ce que signifie un commerçant respectable...