Les problèmes de la zone euro impacteront l'Asie

le
0
(NEWSManagers.com) - " Nous ne croyons pas à la théorie du découplage entre marchés développés et émergents. Ainsi, les problèmes de la zone euro auront un impact sur l' Asie" . C' est ce que pense Angus Tulloch, joint managing partner Asie-Pacifique/marchés émergents mondiaux de First State Investments, interrogé par Newsmanagers lors de son passage à Paris.



En effet, les Européens ont investi de gros montants en Asie. Et en cas de problème, cet argent sera rapatrié. De plus, les gouvernements européens pourraient décider de favoriser les investissements de portefeuille en Europe au détriment de ceux dans les pays émergents dans le cadre des fonds de pension par exemple.



Au sein de l' Asie, Angus Tulloch se dit actuellement préoccupé par la Chine. Selon lui, l' inflation, qui est de 5 % actuellement, devrait rester à ce niveau un certain temps, ce qui devrait obliger le gouvernement à augmenter les taux. Parallèlement, les hausses de salaires obtenues par les Chinois ces dernières années vont avoir pour conséquence une baisse de compétitivité du pays sur certains marchés d' exportation, comme le textile.


Au total, Angus Tulloch s' attend à un ralentissement de l' économie chinoise supérieur aux anticipations, la croissance attendue étant de 7-9 %.



S' agissant de l' Inde, l'autre géant asiatique, Angus Tulloch estime qu' il s' agit du marché qui offre le plus gros potentiel en termes de sociétés bien gérées. Mais le pays souffre du fait que plus personne ne prend de décision au niveau du gouvernement, suite à des affaires de corruption.


Aujourd' hui, Angus Tulloch privilégie Hong-Kong, l' Australie et Singapour pour ses fonds, même si ces derniers sont gérés selon une approche bottom up et que les allocations géographiques ne sont que la résultante des choix de valeurs.


Elodie Witting

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant