Les pro-Ouattara reprennent l'offensive

le
0
Les forces fidèles au président élu ont attaqué lundi Duékoué, une ville de l'ouest de la Côte d'Ivoire.

La drôle de guerre continue en Côte d'Ivoire. Quand la situation apparaît de plus en plus bloquée sur les plans diplomatique et politique, les armes parlent . De plus en plus souvent. Deux fronts se dessinent dans le pays où s'opposent les partisans du président élu, Alassane Ouattara, à ceux de Laurent Gbagbo, qui s'accroche au pouvoir depuis quatre mois. L'un dans Abidjan et l'autre dans l'Ouest. Si le premier est calme, le second, s'agite. Lundi, alors que la capitale économique connaissait un certain répit, une offensive a été lancée sur Duékoué et Guiglo. À l'aube, les anciens rebelles, qui tiennent la partie nord du pays depuis 2002, maintenant unis au sein des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI), ont attaqué ces villes tenues par les troupes fidèles à Laurent Gbagbo. Selon des témoins des tirs d'armes lourdes ont résonné toute la matinée. Dans l'après-midi, la situation était confuse.

Sur la route du cacao

Pour le capitaine Lacine Mara, port

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant