Les pro-Gbagbo ne désarment pas

le
0
En Côte d'Ivoire, le locataire du palais présidentiel a formé son gouvernement.

Au palais présidentiel, au centre d'Abidjan, il est maintenant de bon ton de se moquer des critiques. «La républiquette du Golf va bien?» souriait mardi un conseiller de Laurent Gbagbo dans une allusion au nom de l'hôtel où sont réunis les supporteurs du président élu Alassane Ouattara. Sans dire plus. Par-delà les plaisanteries, le ton entre les deux camps demeure tendu, et Gbagbo fait mine de totalement ignorer l'adversité.

Mardi, deux jours après son rival, celui qui ne se fait plus appeler que le «président réélu» a, à son tour, dévoilé son gouvernement. Une cérémonie brève avec un petit discours, une photo de famille, comme si de rien n'était. La composition de l'équipe trahit pourtant les difficultés qui s'accumulent autour de Laurent Gbagbo et son sens de la provocation.

Le premier ministre, Aké Gilbert Marie N'gbo, recteur de l'université de Cocody, est une figure peu connue de la politique ivoirienne. Et, si certains fidèles sont présents, plusieu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant